L’hiver en caravane

Le froid ne fait pas peur aux amoureux de la nature et de la caravane. Le Monde du Plein Air a fait la rencontre d’amoureux de caravane au camping de L’Oustalet, à quelques kilomètres du Mont-Blanc. Ce camping français, accolé à la Suisse, est une référence pour les nombreux pratiquants de caravaneige.

Des mesures de précaution s’imposent

Partir en caravane, à une haute d’altitude, ça se prépare ! À L’Oustalet, toutes les caravanes sont équipées pour circuler sur l’imposante couche de neige. Si vous vous y rendez, vous apercevrez sans nul doute les propriétaires en train de déneiger les toits des caravanes.

Les habitués ont une stratégie bien à eux : des sur-toits en tissus pour se débarrasser de la neige aisément. Ainsi, le toit est dégagé rapidement et sans être rayé par le balai-brosse.

Nos aficionados ont également recours à un petit auvent accolé à l’entrée de la caravane. Un espace de vie aménagé et chauffé par certains campeurs, une cuisine ou un débarras pour d’autres. Une astuce utilisée par tous les voyageurs en caravane l’hiver, en vue de protéger leurs affaires et leur nourriture des températures glaciaires.

Un cadre de vie convivial

Paul et Monique ont pour habitude de passer mi-décembre à mi-avril dans ce camping chaque année. Ils y retrouvent là-bas des habitués, qui sont rapidement devenus des amis, venus des quatre coins d’Europe. La proximité avec la Suisse en fait un lieu de repère idéal pour tous les campeurs, novices ou experts en la matière de camping hivernal.

La première nuit est la plus froide, tous les campeurs le savent. Ruth, habituée, a toujours avec elle un radiateur électrique. Son astuce, pour toujours avoir chaud : installer de larges bandes chauffantes électriques sous ses tapis.

En plus du chauffage, il ne faut pas négliger son cadre de vie. Faire un grand ménage de printemps à la fin de son séjour à la montagne, en vue de préparer l’année suivante, est indispensable.